Wedding celebrant

Halte aux idées reçues sur la robe de mariée d’occasion

La robe de mariée : l’élément à soi, dont on rêve, que l’on a hâte de choisir et que l’on redoute parfois d’essayer. Elle fait rêver, elle fait douter : est-ce que je choisi la bonne? est-ce bien raisonnable de dépenser cette somme pour ma robe de mariage? Nous avons déjà abordé le thème de la robe qui a déjà a vécue au cours de l’article les 10 bonnes raisons de choisir une robe de mariée qui a une histoire, mais en discutant autour de moi, avec des amies, des clientes, des partenaires, je me rends compte que les idées reçues sur la vente d’occasion ou la location de robe de mariée prospèrent. C’est pourquoi les personnes qui « sautent le pas » n’osent pas forcément le dire, le sujet est tabou et donne vaguement l’image de second choix, opté uniquement pour des raisons budgétaires. Alors moi je dis non, la robe de mariée d’occasion peut être un choix à part entière, un choix judicieux et en pleine connaissance de cause et je reviens sur quelques idées reçues déjà entendues.

IDÉE REÇUE N°1 : C’EST DÉMODÉ

Les pièces de la saison tout juste passée sont disponibles en location ou dépôt vente . Et même mieux : attendez la fin de l’été, la saison des mariages passée, il y aura de nouveaux arrivages des modèles tendances.

Autre bon plan : attendez les fashion week! Les modèles des défilés sont revendus à prix plus bas : il est rare de trouver une robe pile à sa taille (on ne fait pas forcément 1,80m et une taille 36) mais, comme elles sont très longues, on peut avoir justement le tissu supplémentaire pour faire des retouches et/ou confectionner des accessoires. Pour choisir sa robe dans ce cas, mieux vaut avoir de solides notions de couture ou venir avec sa couturière pour savoir ce qu’il sera possible de faire en fonction du modèle et des tissus.

Enfin, si vous récupérez une robe familiale, vous ne serez pas démodée non plus :

  • Vous pourrez faire faire des retouches
  • Vous pouvez jouer le jeu et vous plonger dans une époque à fond : on ne dira pas que c’est démodé mais vintage
HALTE AUX IDÉES REÇUES SUR LA ROBE DE MARIÉE D’OCCASION_Aurélie cousseau cérémonies

IDÉE REÇUE N°2 : ÇA REVIENT CHER

Ce n’est pas gratuit, mais ce qui est certain c’est que, à budget égal, vous pourrez avoir soit une robe de marque en location ou d’occasion, soit une robe neuve mais plus classique, dans une boutique lambda. Comparez les prix : n’oubliez pas les frais de retouches, d’accessoires, etc…

HALTE AUX IDÉES REÇUES SUR LA ROBE DE MARIÉE D’OCCASION_Aurélie cousseau cérémonies

IDÉE REÇUE N°3 : IMPOSSIBLE DE NE PAS PERDRE SA CAUTION

Vous avez peur de la tâche, de l’incendie, de l’accroc ? Oui, une robe, ça se salit. Mais pour une journée normale (éviter le paintball ou la douche de champagne), le pressing est souvent déjà inclus dans la location de la robe. Par ailleurs, si vous achetiez votre robe, vous le paiereriez aussi, le pressing ! Le montant de nettoyage et de réparation de la robe fait donc, quoi qu’il en soit, partie de votre budget. La location ne rajoute pas forcément de frais à ce niveau là.

HALTE AUX IDÉES REÇUES SUR LA ROBE DE MARIÉE D’OCCASION_Aurélie cousseau cérémonies

IDÉE REÇUE N°4 : IL FAUT AVOIR UNE TAILLE STANDARD

On peut trouver à peu près toutes les tailles, mais surtout on peut songer aux reprises.  Et c’est là que je fais une parenthèse toute spéciale pour les couturières. Il y a beaucoup de couturières, spécialisées dans le mariage ou non, qui pourraient faire des merveilles pour votre robe ou de costume de votre homme et qui pourtant sont délaissées. Alors, non, ce n’est pas hors de prix de prendre une couturière. Cherchez autour de vous, rencontrez-les et demandez-leur des photos de leur réalisations ainsi que leurs tarifs. N’hésitez pas à demander leur avis, brainstormez avec elles. N’oubliez pas de choisir quelqu’un avec qui le courant passe, qui comprend bien ce que vous aimez et comment vous mettre en valeur. Vive les couturières!

HALTE AUX IDÉES REÇUES SUR LA ROBE DE MARIÉE D’OCCASION_Aurélie cousseau cérémonies

IDÉE REÇUE N°5  LA DÉMARCHE N’EST PAS PERSONNALISÉE

Comme dans un magasin ordinaire destiné à l’achat de robe de mariée, dans une boutique de vente d’occasion ou de location, vous serez reçue dans un showroom personnalisé, avec des conseillers et vos proches.

Quant à la couturière qui reprendrait une robe de famille ou une robe chinée, comme je viens de l’expliquer dans le paragraphe précédent, la démarche est sur-mesure (dans tous les sens du terme!) et humaine. Une vraie relation se tisse  entre la couturière et la future mariée au fil des mois [-> je continue les jeux de mots   ]

HALTE AUX IDÉES REÇUES SUR LA ROBE DE MARIÉE D’OCCASION_Aurélie cousseau cérémonies

IDÉE REÇUE N°6 : ON EST OBLIGÉ D’AVOIR UN TOTAL LOOK ‘OCCAZ’

Dans une boutique d’occasion ou de location, vous n’êtes pas obligée d’acheter une robe ni la panoplie complète.  Vous pouvez y acheter par exemple que des accessoires : pour un mariage d’hiver vous pouvez trouver votre petit manteau, si vous voulez faire des effets de toilettes, vous pouvez prendre d’occasion la robe qui vous permettra de danser jusqu’au bout de la nuit…

HALTE AUX IDÉES REÇUES SUR LA ROBE DE MARIÉE D’OCCASION_Aurélie cousseau cérémonies

Alors? vous commencez à voir toutes les portes qui s’ouvrent à vous? Vous avez le choix, ne vous limitez pas!!

N’hésitez pas à nous faire de votre expérience!

Partager cet article :
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de lecture

D’autres articles à lire sur le blog…